Enigme
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Voici le forum de notre chère guilde Enigme, vous êtes tous les bienvenus !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + Manette DualSense ...
99.99 €
Voir le deal

 

 Oyez Oyez, braves gens...

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Chajarat
Guerrier
Guerrier
Chajarat


Messages : 246
Age : 36

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeJeu 30 Juin - 19:03

Voici la geste divulguée,
D'un Feca désabusé,
Par Ankama mal aimé,
Et pourtant si fumé.

Ô toi qui crois en l'amour,
Qui crois qu'il durera toujours,
N'oublie pas qu'à ton tour,
Tu jureras que c'est du lourd.

Par les chemins galvaudant,
Notre Féca vers l'aventure s'en allant,
Rencontra, comme c'est tentant !
Des inconnus avenant.

Son souci du détail,
Lui fit remarquer la faille,
Pour gagner une médaille,
Il fallait que l'humour déraille.

Sans finir complètement rond,
Ni forcément toucher le fond,
A force d'humour bel et bon,
Il s’immisça à tâtons.

Et voila mes amis,
Acceptez que la suite se fit,
Avec ce fou que voici,
Chajarat le Féca qui rit !
Revenir en haut Aller en bas
Valeera
Admin
Admin
Valeera


Messages : 493
Age : 29

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeJeu 30 Juin - 19:06

Bien vu bien vu, tu aurai du faire troubadour dans ta vie toi !
Je trouves ça génial ! =P

_________________
L’art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l’orchestre.

Herbert von Karajan
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-enigme.forum-pro.fr
Cary-bouh
Petit soldat
Petit soldat
Cary-bouh


Messages : 42
Age : 85

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeJeu 30 Juin - 19:11

waouh ! il nous a tous soufflé la ! XD presque envie d'éffacé ma présentation XD

En tout cas c'est trop ouf ton petit texte, franchement bravo ^^
Revenir en haut Aller en bas
Chajarat
Guerrier
Guerrier
Chajarat


Messages : 246
Age : 36

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeVen 1 Juil - 8:16

J'ai raté un chall 100% pour ça Very Happy

Bref. plus précisément.

Chajarat, Féca de cercle variable 12X. C'est le dernier de mes persos, ayant en outre mon main Gamble, Ecaflip de cercle tout aussi variable 16X et Sherlindrea, Eniripsa de même 14X.
Actuellement, Chaja est Feu/Neutre en pano Gorgouille + Abra Sombre. Le but est de passer en CM + Poolache à court terme.
Gamble est Terre/Air en Meulou + Receuse. Le but est de passer en Kolosso + Toche à la fin.
Sherlindrea est en Feu/Soin pure, en pano Elya + Royalmouth. Je vise la Tue-Mouche, évidemment.



Je dois être le doyen de la guilde sans me fouler (le doyen des Mibu doit avoir dans les 45 ans No ). Dans la vie, je suis Ingénieur tout frais diplômé en systèmes informatiques. En gros, je passe mes journées à coder. Faut aimer.

A cause de ça et de mes parents surtout, je suis un fervent défenseur de la langue de Molière et du respect qui lui est dû. C'est pas parce qu'on est pas en cours qu'il ne faut pas faire des efforts, merde quoi. Je vous poursuivrais chevauchant Bernard Pivot pour vous taper avec mon fidèle Bescherelles. J'aime beaucoup le Roleplay aussi, mais Dofus s'y prête pas tellement. Je joue à Donjons&Dragons via forum sur aidedd.org, au moins, tout le monde écrit correctement. Faut dire que l'âge des participants n'est pas le même, j'y fais parti des plus jeunes Razz .

Bref, comme la journée je bosse, je ne suis présent que le soir. Alors évidemment, j'avancerais pas aussi vite que d'autres.


NB : et ma bière?

_________________
Oyez Oyez, braves gens... Dictatureck7Oyez Oyez, braves gens... 613888forum10


Dernière édition par Chajarat le Jeu 4 Aoû - 7:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valeera
Admin
Admin
Valeera


Messages : 493
Age : 29

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeVen 1 Juil - 14:20

Bonne présentation, moi je suis en dut info, je sais pas si t'es passé par la mais bon je voulais juste le dire x)
Ensuite je trouve ça cool de préciser les futures orientations, ou du moins aspirations de tes personnages Very Happy

_________________
L’art de diriger consiste à savoir abandonner la baguette pour ne pas gêner l’orchestre.

Herbert von Karajan
Revenir en haut Aller en bas
https://forum-enigme.forum-pro.fr
Chajarat
Guerrier
Guerrier
Chajarat


Messages : 246
Age : 36

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeMer 6 Juil - 12:00

Nop, je suis passé par la case Prépa moi. Que je recommande à personne s'il n'a pas l'estomac bien accroché et un esprit bien compartimenté. J'ai des potes qui sont passé par un DUT, par contre, avant d’enchaîner sur une école d'ingé. Alors certes ils nous alignaient facile concernant l'info pure et dure, mais dans les autres matières c'était pas tellement ça.

Oyez Oyez, braves gens... Sandwich

_________________
Oyez Oyez, braves gens... Dictatureck7Oyez Oyez, braves gens... 613888forum10
Revenir en haut Aller en bas
Chajarat
Guerrier
Guerrier
Chajarat


Messages : 246
Age : 36

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeMer 3 Aoû - 18:53

Complainte d'un écaflip désabusé

Plus je me rapproche des cercles initiés,
Plus mon esprit fomente de sombres pensées,
Ai-je bien choisi ma voie, qui semblait aisée,
Ou me l'a-t-on insidieusement imposée,
Moi qui me pensais libre et sans entraves,
Nous sommes bercés par trop d'illusions graves.

Je suis Ecaflip, barde de grand chemin,
Chantant la vie sans compter jusqu'au lendemain,
Que mes pattes dansant du soir au matin,
Vont vers l'avenir sans que rien ne me retint.

Je croyais la vie pleine d'espoirs prometteurs,
Des lendemains chantants un rien cajôleurs,
Que n'ai-je tant vécu pour vivre cette infamie?
Moi, voué à l'opprobe du monde par sa lie?
Autrefois héraut de faits d'armes si fameux,
Dois-je aujourd'hui conter ces combats piteux?

Je suis Ecaflip, barde de grand chemin,
Chantant leurs vies sans compter jusqu'au lendemain,
Pour qu'à jamais reste gravé dans les mémoires,
La vertu des héros qui firent l'Histoire.

Si glorieux étaient les épiques combats,
Qui menaient les viles menaces vers le trépas.
La Guerre portait alors un sens, une valeur,
Et les héros avaient du peuple les honneurs.
Que ce soit monstre ou attaque ennemie,
Ils oeuvrait vaillament contre la tyrannie.

Je suis Ecaflip, barde de grand chemin,
Errant hagard, sans nul but du soir au matin,
Cherchant à donner un sens à ma faible vie,
Quand de mes belles histoires on se rit.

Le monde actuel sombre dans l'anarchie,
Tout ne tourne qu'à de vénales tromperies,
L'honneur, antique valeur mystique déchue,
Laisse place à une génération corrompue,
Cherchant le profit rapide et facile,
Ne laissant point au peuple la vie tranquille.

Je suis Ecaflip, barde de grand chemin,
Dans cette fange je me réveille le matin,
Perdant tout espoir en ce monde de folie,
Par ses jeunes pairs, égoistes sots, trahi.

Si il n'existe point de miracles divins,
Les Dieux étant aveugles, sourds ou crétins,
Alors je ne croirais simplement plus en eux,
Que pour répandre leur divin sang capiteux,
Mon combat, ma guerre, ma petite vendetta,
Seul, contre les responsables de cet état.

Je suis Ecaflip, tueur de grand chemin,
Ces infortunés ont fait de moi ce mâtin,
Déicide du Monde des douze reconnu,
Ne laissera derrière lui qu'une pulpe nue.

_________________
Oyez Oyez, braves gens... Dictatureck7Oyez Oyez, braves gens... 613888forum10
Revenir en haut Aller en bas
Chajarat
Guerrier
Guerrier
Chajarat


Messages : 246
Age : 36

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeLun 29 Aoû - 15:23

Bontarien, Bontarienne,
Brakmarien, Brakmarienne,
Astrubien, Astrubienne,
mon Président-mon chien,
Consternante raclure du barreau de mes deux chaises,
Mesdames et Messieurs les Jurés ;
Public chéri, mon amour !

Bonjour, ma colère ! Salut, ma hargne ! Et mon courroux, coucou !

Aujourd'hui nous nous devons de juger en séance pleine et entière, un nouveau venu dans ce petit monde de la bande désorganisée, braqueur éhonté de petites créatures toutes mignonne qui passaient inconsciemment par là. Le prévenu ci-devant nommé Chajarat est accusé de meurtre de passant agressifs, vol et recel d'items dont voici la liste, abus de biens sociaux et de cas sociaux, publicité mensongère et autres délits mineurs comme le plagiat sur lequel je ne m'étendrais pas plus que cela. On notera de plus que le prévenu n'a pas cherché à s'intégrer dans la société bien-pensante-qui-réfléchi-à-ta-place, et par contre essaie par tous les moyens de se démarquer de ses petits camarades en sachant lire et écrire. Quelle idée saugrenue, n'est-ce pas, mon cher président qui s'assoie sur la Loi pour prendre plus de hauteur?

Reprenons donc. Premier chef d'inculpation, Association de malfaiteurs. Vous dites en être venu là par l'entremise inédite et impromptue d'une dénommée Cary-Bouh. Inutile d'en dire plus, j'ai un camion-benne qui encombre le Parquet rien qu'avec son dossier, et en voit que c'est pas vous qui devez avoir le permis adéquat rien que pour cirer un parquet. La femme de ménage fait dans les 120kg pour 1m90, je vous jure que ça brise un mythe. T'hésites presque à lui dire lui dire bonjour. Mais je ne vais pas vous instruire des secrets de l'instruction plus avant, étant donné votre frénétique propension à construire une argumentation destinée à détruire celle de votre prochain en lui faisant bien sentir toute la vacuité de son fallacieux raisonnement, je vous cite là, faites un peu attention. Bref, vous avez donc rejoint la bande Enigme pour, je cite, pouvoir discuter avec des gens matures et sérieux, qui savent lire et écrire et avoir des débats constructifs tout en délirant. J'aurais bien besoin d'une aspirine pour contrer le delirium tremens qui s'agite devant mes yeux à la lecture abasourdie que je fais. Ça commence ainsi, et ça fini en révolution ! On le sait pourtant, qu'il faut pas mettre tous les intellectuels dans le même panier ! C'est pas pour rien que notre Seigneur Ankama, qu'il me tripote, a créé le multicompte pour s'enfermer soi-même ou les traques pour niveler le niveau par le bas.

Vous avez donc été accueilli chaleureusement dans cette, selon vos dires, joyeuse et réfléchie confrérie. La belle affaire ! Si on ne parlait que de ce qu’on a vu, est-ce que les kikoos parleraient d'Ankama ? Est-ce que le pape parlerait du stérilet de ma belle-sœur ? Est-ce que Shatofu parlerait des pauvres ? Est-ce que les Enigmatiques parleraient de liberté ? Est-ce que je parlerais des Enigmatiques ? Vous dites "joyeuse et réfléchie" sans savoir ce que c'est, monsieur le prévenu, ou les, je sais plus s'il y en a ou deux de prévenus du coup. Hein? De l'entraide et du partage d'idée? Vous vous fichez de moi, ça fait bien longtemps que nous avons supprimé la solidarité. Pas assez rentable, il faut dire, donner sans recevoir, c'est la chose la incroyablement stupide que j'ai jamais entendu depuis les gens qui se plaignent de Frigost. On ne peux pas se plaindre de quelque chose qui existe depuis l'éternité, même si cela a été porté à notre connaissance que récemment, vous en conviendrez. Et je sais de quoi je parle, j'ai des collègues qui bossent au bureau des plaintes qui s'appliquent chaque jour à gentiment aider ces ingrats à la boucler pour que notre Seigneur Ankama ne soit pas dérangé pour rien.

Voyons voir ma fiche. Ma parole, vous avez un don d'ubiquité ! Ou alors, vous avez de multiples personnalités, auquel cas, je vous conseillerais mon psy, très sympa, pour la modique somme de très cher, il vous permet d'en avoir zéro. Donc, je lis ici, vous êtes simultanément Ecaflip, Eniripsa, Feca et Roublarde. En plus, vous vous la jouez transgenre et multipartite. Ça fait comment quand vos breloques se résorbent? Personnellement, ça me gratte un peu, mais c'est essentiellement parce que je porte à droite, que mon cœur qui lui, porte à gauche, ne se résout pas à accepter, mais je finirais bien par le faire changer de bord vu qu'il a de plus en plus besoin du portefeuille qui ne bouge pas de ma droite. Attendez, vous êtes en plus marié à vous-même? Narcissisme aggravé, cela n'arrange pas votre cas, loin de là. Votre pays, Brumaire, a réclamé votre extradition le plus tôt possible, mais je trouve qu'ils manquent de classe concernant les exécutions sommaires, alors que je me délecte d'avance quant aux supplices que je suis en droit de vous infliger. Une belle mise à jour de vos sorts les plus importants par exemple vous fera tirer des hurlements de terreur comme on en voit si souvent ces temps-ci. Ils rythment ma vie, à tel point que j'ai dû enlever ma vieille horloge de grand-mêre pour la remplacer par un Xelor chialant à intervalle fixe, c'est une belle mécanique et je n'en suis pas déçu.

Malgré le fait d'avoir été écarté de la société, vous employez régulièrement des moyens séditieux pour tenter de mettre un peu de plomb dans la cervelle de nos brave concitoyens. Mais mon cher, ils n'en ont absolument pas besoin ! L'ignorance n'est un défaut que lorsqu'on sait que l'on est ignorant, et depuis Socrates, plus personne n'y comprend rien, Ankama me tripote. Je le répète une fois de plus à l’intention des étudiants en lettres qui commencent à savoir lire dès l’âge du permis de conduire, on peut très bien vivre sans la moindre espèce culture. Moi-même, je n’ai pas mon permis de conduire, eh bien ça ne m’a jamais empêché de prendre l’autobus. D’ailleurs, si vous n’êtes pas capable de vous priver d’un seul épisode du Goultarminator pour lire un chapitre des chroniques de l'Histoire de Dofus, dites-vous bien que ça ne vous empêchera pas de mourir d’un cancer un jour ou l’autre. Et puis quoi, qu’importe la culture ? Quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il lu Ronsard ? Non. Subordination de témoin, acte de sédition, idées révolutionnaires : voila trois ingrédients qui font de vous un dangereux criminel.

Qui plus est, vous êtes un vieux con. Oh, vous avez été une jeune con en votre temps, mais là, il faut avouer que vous avez passé l'âge de chercher à vous mêler à ce qui ne vous regarde pas, c'est à dire somme toute de vivre. Le but de l’homme moderne sur cette terre est à l’évidence de s’agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l’heure de sa mort : « Je n’ai pas perdu mon temps. » Or, vous perdez trop souvent votre temps sur les écrans. Quoi? Pour le travail? La moitié oui, maximum. Et encore vu ce que vous bossez, on pourrait à peine vous faire changer de cercle en plus de deux semaines. Tout cela en conservant le plus strict anonymat, car vous fuyez la justice, vieille branche pourrie rongée par des armées de tiques, mais voyez comme elle vous a rattrapé !

Ah ! cornegidouille, si j’étais le Bon Sylfaen ou Kruor ! Si au lieu d’être ce misérable bipède essentiellement composé de 65% d’eau et 35% de bas morceaux, si je détenais la Toute puissance infinie ! Ah, Chajarat, avec quelle joie totale j’userais de ma divine volonté pour vous aplatir, vous réduire, vous écrabouiller, vous lyophiliser en poudre de perlimpainpain, ou vous transformer en rasoir du soir jetable. Ah certes, Chajarat, vous êtes dur à jeter, mais comme rasoir vous êtes très efficace!

Monsieur le président, messieurs les jurés, preuve est faite que le prévenu est coupable, donc qu'il faut le soumettre à la question pour qu'il avoue avant de lui trancher proprement la tête. Dans cet ordre, vu que dans l'autre sens, ça marche moins bien.

_________________
Oyez Oyez, braves gens... Dictatureck7Oyez Oyez, braves gens... 613888forum10
Revenir en haut Aller en bas
Saiikatre
Apprenti
Apprenti



Messages : 4

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeSam 12 Nov - 13:26

J'ai tout lu et si j'avais un dixieme de ta manière de penser j'aurai eu plus que 8 a mon bac blanc de philo ^^
Revenir en haut Aller en bas
Chajarat
Guerrier
Guerrier
Chajarat


Messages : 246
Age : 36

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeSam 12 Nov - 15:58

J'ai eu 10 au bac de philo, c'est pas non plus hyper révélateur.

Par contre, faut avoir envie de se faire chier.

_________________
Oyez Oyez, braves gens... Dictatureck7Oyez Oyez, braves gens... 613888forum10
Revenir en haut Aller en bas
Chajarat
Guerrier
Guerrier
Chajarat


Messages : 246
Age : 36

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeDim 13 Nov - 19:39

Oyez Oyez, braves gens... Images?q=tbn:ANd9GcRMz_vuS24WdUjLvIxYmrESpXgxueemLEL-acxokHLFXbDJOts4Yw
Toi là, tu bouge pas quand je monologue !

Hem, on en était où? Ah oui, tu me demandais fort succinctement ce que faisais dans les parages avec une élégance sans pareil. Alors plutôt que te répondre dans ton langage atrophié, jeune sot -ah, on me signale dans l'oreillette que c'est du Bwork-, je vais me faire un plaisir de te répondre de manière explicite dans la langue des Anciens de ce monde, dont je fais partie.

Et on ne bouge ni ne proteste, sous peine d'un changement anatomique irréversible !

Je suis Emeraldas, pirate de l'espace. Il se trouve que mon vaisseau, le Queen Emeraldas, s'est crashé sur votre monde croquignolesque suite à une panne non répertoriée dans sa base de donnée. J'avoue ne pas saisir l'ensemble des lois du patelin, car oui, pour moi, un monde n'est rien d'autre qu'un petit point au coin de l'Univers, donc je vadrouille en attendant la réparation de mon vaisseau par le Clan Roublard. Ce sont les seuls qui sont assez habiles de leurs mains dans ce coin perdu pour maîtriser la technologie de mon vaisseau. En contrepartie, je m'efforce d'adopter leur idéal tant que je réside ici.

Je ne cherche pas foncièrement l'affrontement avec mes semblables, seuls certains méritent ma colère. A ce titre, se moquer trop ouvertement de moi ou de mes idées n'aura pour seul effet que d'agrandir la liste de ceux qui ont trouvé un sommeil précoce et définitif. Pour le moment, je me charge essentiellement d'éradiquer la menace qui pèse sur la populace désœuvrée.

Et ceci clôt ma présentation. Tiens toi loin de moi si tu souhaites éviter les ennuis, c'est le seul conseil que je puis te donner.

_________________
Oyez Oyez, braves gens... Dictatureck7Oyez Oyez, braves gens... 613888forum10
Revenir en haut Aller en bas
Chajarat
Guerrier
Guerrier
Chajarat


Messages : 246
Age : 36

Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitimeJeu 5 Avr - 18:28

Bon, puisque je suis content du background de ma pirate de D&D, le voici :

Premier jet :
Citation :
Nul ne sait d'où vient la désormais célèbre Capitaine Terry Tiklet. Ce n'est pas important d'ailleurs, seul compte ce qu'elle a réalisé au cours de sa carrière.
Dans un monde de forbans tels que les pirates de hautes mers, les femmes ne sont qu'une minuscule goutte dans le grand Océan. Au-dela même de cela, celles qui commandent un vaisseau se comptent sur les doigts de la main.
Or, Tiklet avait réussi le tour de force de non seulement composer sa flotte personnelle, mais d'en faire un refuge pour tout hors-la-loi de sexe féminin. A la tête d'une poignée de vaisseaux, des équipages composés uniquement de femmes de toutes races sement la terreur sur les mers, au gré des vents.
On suppose qu'elle a autrefois été trahie par son amant en lequel elle était entièrement dévouée, mais pour peu que l'on souhaite aborder le sujet avec elle, il faudra s'attendre à ne plus jamais pouvoir parler de sa vie. Elle a débuté comme membre d'équipage de grands pirates, comme Bartholomew, Teach, Bonny... se faisant passer pour un homme, disparaissant avant que sa couvetrture ne saute.
Forte d'une solide expérience et d'un bagout inné, elle s'empara d'un vaisseau de guerre avec l'aide d'une bande de brutes lors d'une escale à terre, fuit au large et le revendiqua comme sien par la suite. Après de nombreux faits d'arme spectaculaires et une renommée bien assise, elle commença à élaguer son équipage, éliminant au fur et à mesure les hommes de ses recrutements.
Pourquoi a-t-elle autant de succès parmis ses compères? Tiklet n'offre rien d'autre que la liberté, loin du joug des hommes et de leur prétendue supériorité. Le plus surprenant, c'est que cela fonctionne, et ses mousaillons redoublent d'efforts pour satisfaire cet état de fait.
A bord de l'"Imperatrice", le capitaine Tiklet fend les océans et pourfend ceux qui se dressent devant elle. Nombreux ont été ceux qui pensaient profiter d'un harem, mais ces derniers en ont été pour leur frais. Aujourd'hui, elle est crainte et respectée par ses pairs et peu osent la défier en la sous-estimant. Galvanisant son équipage, elle promet des combats aussi courts que spectaculaires, évaluant avec justesse les tactiques navales.

Historique complet :
Citation :
La jeune Nathanaelle Tiklet est née il y a 34 ans de cela dans une petite ville non loin du spatioport d'Anvers, dans la famille du baron Qvim. Là, normalement, vous aurez noté qu'elle ne porte pas, comme le veut l'usage, le nom de son père. C'est somme toute logique pour la fille d'une servante. Néanmoins, en tant qu'unique descendante de la baronnie, elle dû se conformer aux us et coutumes, et donc, à l'éducation dont doit se prévaloir la noblesse, en tout cas, jusqu'à ce qu'un héritier légitime fasse son apparition, ce qui arriva lorsqu'elle eut son quatorzième printemps. Elle continua à suivre les leçons car, selon son père, elle avait encore une utilité politique : un mariage assurerait une alliance possible avec un des comté voisins.

Si elle avait fait jusque là profil bas, des changements dans son entourage la mettait de plus en plus mal à l'aise. Malgré une ascendance qu'on ne pouvait nier, depuis la naissance de son demi-frère, il lui semblait que le monde autour d'elle se montrait moins courtois, moins attentif. Elle fuyait la réalité lors de ses cours de chants et de danse, dans lequel elle excellait. Mais ce fut lorsque son mariage fut décidé qu'elle comprit, par la manière dont son fiancé se comportait avec elle, quel serait son futur. Elle n'avait pas rêvé d'une vie de princesse, mais pas non plus la vie de putain que lui susurrait son fiancé à l'oreille. Son père ne voulant rien entendre, elle finit par fuir avant ses noces.

Mais où fuir ? Elle n'était que rarement sortie du domaine familial et n'avait aucun contacts extérieurs. Les économies qu'elle avait quand elle était partie avaient disparu, et ses beaux vêtements vendus pour une bouchée de pain, elle se retrouva bien vite dans la misère. Elle commença par mendier son pain, puis sa rencontre avec des saltimbanques lui fit comprendre qu'elle avait mieux à proposer. Ils lui apprirent comment attirer les foules, les inspirer et surtout, le but de la manœuvre, les distraire pendant qu'on coupait leur bourses. Voyageant de planètes en planètes, cette nouvelle famille lui offrait joie de vivre et expériences fabuleuses.

À l'aube de son vingtième printemps, Nathanaelle tomba amoureuse, au passage dans un spatioport, d'un jeune homme nommé Jimmy Colton. Ce dernier lui faisait activement la cour, promettant de la tirer de ses vagabondages pour un avenir plus radieux. Bien évidemment, les bohémiens n'appréciaient guère qu'on leur volât une de leurs attractions, mais la jeune femme n'écouta pas leurs recommandations et suivi Jim sur cette route pavée de douce soierie, telle qu'il la décrivait.

Ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'est que ledit Jim travaillait en service commandé. Sa belle-famille avait fort peu apprécié son départ inopiné et, aidé de son propre père, elle avait envoyé un bellâtre pour la séduire et la ramener. On sait tous comment s'est déroulé la suite:subissant les pires sévices qu'une femme pût connaître, elle profita d'un instant d'égarement (ou était-ce délibéré?) de ses geôliers pour les tuer et, usant des talents appris chez les bohémiens, se grima en homme pour s'enfuir pour la deuxième fois de ce monde si loin des descriptions fantastiques qu'en font les livres.

Sauf que cette fois, elle ne cherchait pas seulement à fuir. Quelque chose s'était brisé en elle, elle le savait. Elle commença à fomenter de sombres projets pour mettre à bas cette tyrannie qu'est la noblesse lorsqu'elle eut la révélation : son père répétait souvent que des pirates pillaient et saccageaient régulièrement ses convois de marchandise, et que même si c'était pris en compte dans le calcul des pertes et profits, cela était horriblement gênant vis-à-vis des autres nobles.

C'était décidé, elle allait devenir pirate. Mais où chercher ? Elle doutait que ces derniers mouillent dans un quelconque spatioport commercial ou militaire, et plus encore, qu'ils acceptent une femme à bord sans avoir de projets plus corporels. Elle travailla donc à un personnage masculin, déguisant sa voix et son corps pour avoir la morphologie d'un jeune homme. Elle étudia les mœurs des rudes marins et s'acharna à les copier, travaillant avec les dockers pour être au plus prêt d'eux. Ce fut ainsi qu'elle eut l'occasion de croiser un recruteur dans une taverne mal famée du port, cherchant des marins n'ayant pas peur des combats.

Ne doutant pas, au vu de la curieuse procession, qu'il s'agît d'un futur équipage de pirates, elle suivit le mouvement et se joignit à l'équipage en tant que mousse. Une vie de pirate l'attendait, sous le nom de Terry et le pavillon noir. Si les premiers temps était relativement légers, elle dut s'habituer à la crasse permanente et à l'hygiène déplorable de ses compagnons. Les ponts n'étaient lavés qu'avant et après une bataille. Après quelques batailles, elle rejoignit le bâtiment principal où se trouvait le capitaine de la flottille, nommé Bartholomew. Il était alors en pleine réflexion rapport au laxisme manifeste de ses hommes, et écrivait ce qui devint le Code de la Piraterie. Nathanaelle était impressionnée par cet homme charismatique, mais de belles paroles ne sont pas actes.

Elle changea régulièrement d'équipages, rencontrant d'autres grandes figures de la piraterie de l'espace, telles Teach, Bonny, Flint... Partout pareil. La violence, le carnage, le vol et le viol était quotidien. Parmi ces animaux, elle faisait profil bas, engrangeant savoirs et savoirs-faire, de la proue à la poupe, jusqu'à la lecture de carte et le recrutement. Si des soupçons commençaient à se former à son égard, elle profitait du premier spatioport venu pour disparaître et réapparaître sous un autre visage et un autre équipage.

Vers sa trentième année, une balafre mal placée lui fit comprendre qu'elle ne pourrait plus jamais se faire passer pour un simple petit mousse. Lors d'une escale, elle engagea une petite équipe de brutes pour s'emparer d'un des vaisseaux de la Marine à quai. Motivés par l'argent qu'elle leur présentait, ils suivirent son plan, éliminant promptement les quelques gardes et animant le galion vers le large. On sait ce qui se passa ensuite... Ils étaient partis à dix, elle était seule lorsqu'elle arriva sur un port libre. Elle lança alors une campagne de recrutement pour un équipage, tel qu'elle avait vu le faire. Si au début, elle s'échinait à garder un ratio homme/femme à peut prêt égal à bord, au fur et à mesure, elle débarqua les membres masculins, les trouvant trop arrogants et entreprenant malgré ses ordres et punitions qu'elle avait instauré comme règles à bord.

Les débuts furent difficiles, nombre de fois elle dût fuir devant l'adversaire, craignant de perdre tout ce qu'elle avait construit. Mais au lieu de lui donner renommée de trouillarde, on la connaissait plutôt comme un capitaine soucieux du bien-être et de la sauvegarde de son équipage. Elle mûrit en tant que capitaine, si bien qu'elle se montrait plus audacieuse, précise et rapide dans ses attaques. Rapidement, elle devint un sujet de conversation parmi ses compères, certain la trouvant trop lâche, d'autre la trouvant au contraire courageuse.

Ce fut lorsqu'elle mit à exécution son plan, qui avait mis des années à ses préparer, qu'il fut incontestable de la considérer comme étant un redoutable adversaire. Elle entreprit de systématiquement piller et détruire les vaisseaux portant la marque de son père ou de son époux, tout en relâchant les prisonniers pour qu'ils portent la « bonne nouvelle » de sa survie à ses parents. Narguant les mercenaires engagés pour la tuer, elle coupa court à leur contrat en en détruisant l'origine : elle s'attaqua par surprise, comme à son habitude, au château de sa belle-famille, et passa elle-même le fil de son épée dans le corps de son époux. Ceci fait, elle battit en retraite, emportant avec elle tout ce qu'il y avait de précieux - il fallait bien payer l'équipage.

Avant cela, nul n'avait imaginé que des pirates s'attaqueraient directement aux nobles dans leur forteresse. Elle fit courir la rumeur comme quoi elle n'acceptait que des femmes à bord, et en particulier celles maltraitées par leur famille. A ce jour, en plus de son navire personnel, l'Impératrice, elle possède une petite flotte de cinq vaisseaux qu'elle réunit pour les grandes batailles. Voguant au gré du flux spatial, elle vit et fait vivre son équipage de rapines contre les marchandises nobles, se jouant des pièges de la Marine et faisant régner la terreur sur une bonne partie de galaxies.

Description physique :
Citation :
Le capitaine Terry, comme on la surnomme, n'a pas un physique des plus attirants pour un oeil mâle lambda.
Grande et svelte, elle porte les cheveux court (au carré) pour des questions d'hygiène et de gêne possible : les cheveux longs empêtrés dans les poulies, ça fait désordre lors d'un abordage. Son visage émacié porte la trace de cicatrices, et rares sont ceux qui purent voir celles qui couvrent son corps.
Elle a un maintient digne laissant imaginer un passé noble, mais ne s'encombre pas de toilettes évoluées : sa peau est rugueuse et a souvent été soumise au soleil et au flux.
Ses gestes sont vifs et alertes, les muscles entretenus pour les escarmouches et les assauts rapides.

Pour les connaisseurs, il s'agit dune barde 7/Pirate flamboyant 10. Je lui ai fait des combos de stuff ignoble, ce qui fait que le meilleur combo donne ça pour tout ceux qui l'entendent chanter:
+9 contre le charme et la terreur, +7 aux jets d'attaque et de dégâts, +14 pv temporaires, +4 CA, don Dur à cuire

_________________
Oyez Oyez, braves gens... Dictatureck7Oyez Oyez, braves gens... 613888forum10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Oyez Oyez, braves gens... Empty
MessageSujet: Re: Oyez Oyez, braves gens...   Oyez Oyez, braves gens... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Oyez Oyez, braves gens...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enigme :: Partie Publique :: Présentation des membres-
Sauter vers: